LE

Détachement de Légion étrangère de Mayotte

Retour
| 15 Février 2018 | 108947 vues

Créé en 1976
Stationné à Dzaoudzi (Mayotte)
EFFECTIF : 114 hommes permanents et 153 hommes mission de courte durée
MARCHE : Soldat de la Légion étrangére
DEVISE : Pericula Ludus

  Forces Armées dans la Zone Sud de l'Océan Indien
  Officier supérieur adjoint : 02.69.64.44.89
  http://www.legion-etrangere.com
Les documents à télécharger

Le Détachement de la Légion étrangère de Mayotte(DLEM) est placé en sentinelle avancée dans la région stratégique du canal du Mozambique. Le rôle du DLEM s’inscrit dans les missions principales des FAZSOI (Forces armées dans la zone sud de l’Océan Indien) qui consistent à garantir la protection du territoire national et des installations stratégiques. Il contribue à la préservation des intérêts français et au maintien de la sécurité dans la zone, et assure la posture permanente de sécurité maritime et participe ainsi à la lutte contre la piraterie.

Le contrat opérationnel du DLEM comprend la participation aux opérations de secours d’urgence, l’appui à la lutte contre l’immigration clandestine (LIC), la projection de détachements d’instruction opérationnelle (DIO). Bénéficiant d’une situation géographique privilégiée en milieu lagunaire, il arme le Centre d’instruction et d’aguerrissement nautique (CIAN) et un poste armé à M’Lika, en Grande Terre, dédié à l’entraînement technique et tactique des unités.

En outre, le DLEM conduit 50 missions de présence réversible qui permettent l’instruction tout en développant la connaissance du département. Il arme enfin un détachement permanent aux îles Glorieuses.

Organisation

• Une compagnie de commandement et de logistique:

Cette compagnie a pour mission de fournir le personnel et les moyens nécessaires au commandement et au soutien logistique du DLEM et des dix organismes militaires de l’île dans un contexte interarmées et interministériel. Doublement opérationnelle, la CCL est en mesure d’armer une section de combat sur court préavis ainsi qu’un centre de regroupement et d’évacuation de ressortissants en quarante-huit heures.

• Une compagnie de combat d’infanterie:

Articulée en 4 sections cette compagnie est armée par des militaires en mission de courte durée (quatre mois) provenant aussi bien d’unités du régime général que de la Légion étrangère. Fer de lance du DLEM elle peut être déployée sous quarante-huit heures en mission ou en OPEX.

Historique

Lorsque le 3e REI quitte Madagascar pour s’installer à Kourou en Guyane en 1973, la deuxième compagnie, détachée à Dzaoudzi, prend corps et devient le Détachement de Légion étrangère des Comores (DLEC). Celui-ci prend l’appellati on de Détachement de la Légion étrangère de Mayotte (DLEM) en 1976, après la proclamation de l’indépendance des Comores. En 1984, le régiment reçoit la garde à l’étendard du 2e Régiment étranger de cavalerie, lui-même issu, en 1939, des escadrons du Maroc du 1er REC. Depuis 2010 le DLEM est rattaché à la Base de défense de la Réunion-Mayotte.