LE

“Faire aimer la France”, par Eric Mestrallet, Fondateur délégué d'Espérance Banlieues

Retour
| 09 Décembre 2021 | 4671 vues

Le général Alain Lardet, commandant la Légion étrangère, et Monsieur Eric Mestrallet, Fondateur délégué d'Espérance Banlieues, se sont rencontrés pour aborder l'idée d'un partenariat global entre les deux Institutions, à la lumière des retours positifs du partenariat local, en vigueur depuis 2 ans, entre l'Ecole de Marseille et le 1er Régiment Etranger à Aubagne.

Le projet pourrait s'enrichir de nouvelles initiatives, en région Toulousaine ou Parisienne... à suivre ! 

 

“Combien d’entre vous sont français?” demande le directeur de l’école d’Argenteuil à ses élèves le jour de la rentrée. Moins de la moitié lèvent la main; or tous ces enfants sont nés en France. Pourquoi ces jeunes ne se sentent-ils pas français?

Aimons nos jeunes, montrons que nous croyons en eux, transmettons-leur une éducation, des valeurs, une histoire, des connaissances avec passion et enthousiasme!

En septembre 2018, Valentin, un de nos enseignants à Marseille, prend contact avec le colonel Guillaume Dujon, alors chef de corps du 1er Régiment étranger d’Aubagne. Le courant passe immédiatement, un partenariat est mis en place et se renouvelle maintenant chaque année. Plusieurs rencontres ont lieu dans l’année; les élèves de la classe de CM2 participent à la cérémonie de Camerone; au printemps, ils campent en pleine nature pendant trois jours en présence d’une dizaine de légionnaires.

Les valeurs d’engagement, de dépassement de soi, de discipline sont ainsi partagées entre élèves et légionnaires; de quoi nourrir un rapport à la France et des échanges intéressants entre générations.

Nous pouvons aider des jeunes, parfois déracinés, à se révéler.

Une école à taille humaine permet aux professeurs d’accompagner leurs élèves de manière personnalisée; leur apprendre à connaître et aimer leur pays et sa culture pour être fiers et devenir des citoyens libres et responsables, capables de s’engager avec fierté pour bâtir leur futur et celui de leur pays.

Nourrir une relation de confiance, faciliter l’intégration des enfants et de leur famille dans la société française; faire aimer la France; voici quelques dimensions importantes du projet porté par les acteurs d’Espérance banlieues.

Nos écoles sont ouvertes! Le cours Ozanam a lancé ce partenariat avec la Légion, d’autres écoles Espérance banlieues peuvent tisser des liens avec d’autres régiments cette année autour des valeurs de fraternité et d’engagement. Créons des ponts ensemble!

Éspérance banlieues, fondée en 2012 par Éric Mestrallet, compte aujourd’hui 17 écoles implantées dans ou à proximité des quartiers prioritaires. À la rentrée 2021, elles accueillent plus de 900 élèves de la maternelle à la 3e. Complémentaires de l’Éducation nationale, les écoles ont pour objectif de prévenir le décrochage scolaire dès le plus jeune âge et favoriser l’insertion réussie des jeunes et de leur famille dans la société française.

Pour en savoir plus : https://esperancebanlieues.org 

Eric Mestrallet, Fondateur délégué d'Espérance Banlieues