LE

1er Régiment étranger de cavalerie

Retour
| 21 Février 2018 | 132472 vues

Créé en 1921
Stationné à Camp de Carpiagne (Bouches-du-Rhône)
EFFECTIF : 869 hommes
MARCHE : La colonne
DEVISE : Nec Pluribus Impar

  6e BRIGADE LEGERE BLINDEE
  Officier supérieur adjoint : 04.42.73.32.02
  http://www.legion-etrangere.com
  Facebook
Les documents à télécharger

Composé d’unités blindées polyvalentes, le 1er Régiment étranger de cavalerie (1er REC) est spécialisé dans le domaine du combat des blindés. Expert dans la reconnaissance offensive, le combat de rencontre et la prise de contact, sa plus-value réside dans sa capacité à délivrer en tout temps des feux puissants, rapides et précis. Les escadrons de reconnaissance et d’intervention complètent parfaitement ces capacités “feu” par l’acquisition du renseignement tactique. Equipés de chars AMX 10 RC-R, trois de ses escadrons sont spécialisés dans les missions de reconnaissance offensive.

Deux autres, équipés de véhicules blindés légers, sont spécialisés dans les missions de reconnaissance et d’intervention, sur l’acquisition du renseignement tactique et l’action anti-char.

Organisation

Le 1er REC compte six escadrons en ordre de bataille et dispose d’un escadron de réserve.

• Un escadorn de commandement et de logistique:

Cet escadron assure le soutien nécessaire au bon fonctionnement du régiment. Que ce soit au quartier, en exercice ou en mission. Il fournit l’autonomie logistique aux légionnaires en opérations.

• Trois escadrons blindés:

Les 1er, 2e, et 3e escadrons sont composés de 4 pelotons blindés chacun. Ceux-ci sont équipés d’AMX 10 RC-R, engin blindé sur roues à la fois mobile et puissant, doté d’un canon de 105mm.

• Deux escadrons de reconnaissance et d’intervention:

Les 4e et 5e escadrons sont composés chacun de 4 pelotons de reconnaissance et d’intervention. Ceux-ci sont équipés de VBL dédiés aux missions d’éclairage, de reconnaissance ou d’intervention anti-char.

• Un escadron de réserve:

Il est intégré aux différentes missions du régiment.

Historique

Il a été créé en 1921 à Sousse en Tunisie à partir d’éléments des compagnies montées du 2e REI. A cette époque, la Légion étrangère n’est constituée que de régiments d’infanterie. Ce sont les légionnaires russes qui, forts de leur expérience de cavaliers avertis, permirent à la Légion de s’illustrer dans une nouvelle discipline. L’histoire a retenu l’importante faculté d’adaptation des légionnaires cavaliers : combattants à cheval en Syrie et au Maroc, les légionnaires du 1er REC ont, dès 1930, été dotés d’automitrailleuses sur lesquelles ils se sont distingués pendant les campagnes de France et de Tunisie, en 1940 et 1943. A la libération, ceux-ci ont été équipés d’AMM 8. Lors de la guerre d’Indochine, les légionnaires ont converti leur régiment en unités amphibie afin de combattre à bord de “Crabes” et “d’Alligators”. De retour d’Algérie, ils ont retrouvé un emploi de reconnaissance et ont été équipés d’engins blindés adaptés.