LE

Irak : Décès du caporal Bogusz POCHYLSKI - 2e REI

Retour
| 22 Mars 2018 | 9440 vues

Mercredi 21 mars 2018, le caporal Bogusz POCHYLSKI, du 2e régiment étranger d’infanterie de Nîmes, est décédé dans le cadre d’une reconnaissance en vue de l’organisation d’une séance d’entrainement au profit de forces de sécurité irakiennes. Le légionnaire était engagé au sein de la Task force Narvik en charge de la formation des soldats irakiens de l’Iraki Counter Terrorism Service.

« C’est avec une grande douleur que j’ai appris le décès aujourd’hui en Irak du caporal Bogusz POCHYLSKI, légionnaire de grande qualité, camarade fidèle apprécié de tous et défendant courageusement les couleurs de la France. L’épreuve est grande car rien ne prépare à la mort brutale d’un militaire. Je m’associe à la douleur de sa famille, ses proches et ses frères d'armes que je sais très peinés par cette disparition. » Général Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre.

Né le 14 mars 1987 en Pologne, le caporal Bogusz POCHYLSKI a servi la France pendant plus de quatre ans.

Il s’engage le 14 août 2013 dans la légion étrangère et accomplit la totalité de sa carrière au sein du 2e régiment étranger d’infanterie de Nîmes.

Dès son incorporation, il attire l’attention de son encadrement et fait partie des meilleurs éléments de sa section. Dynamique et volontaire, il suit avec brio sa formation initiale à Castelnaudary. Ses excellents résultats lui permettent de rejoindre le 2e régiment étranger d’infanterie le 8 janvier 2014.

Particulièrement rustique et endurant, il fait d’emblée preuve de remarquables capacités d’adaptation à son arrivée en régiment. Affecté à la compagnie d’appui, il excelle dans chacune des missions qui lui sont confiées, d’abord en tant que tireur anti-char puis, quelques mois plus tard, en tant que chef d’équipe débarquée. Grâce à ses nombreuses qualités militaires et à sa détermination, il est sélectionné pour rejoindre la prestigieuse section d’aide à l’engagement débarqué dans laquelle il s’intègre parfaitement.

Du 10 septembre au 10 janvier 2015, il participe à une mission de courte durée en Guyane dans le cadre de l’opération HARPIE puis est projeté en république de Côte d’Ivoire dès l’année suivante. Son professionnalisme et son enthousiasme suscitent l’admiration de ses chefs.

En 2016, il participe à la mission de protection du territoire national SENTINELLE pendant laquelle il se distingue à nouveau. Son comportement exemplaire lui permet d’être nommé caporal le 1er janvier 2017. Appliqué, volontaire et excellent combattant, il termine premier du stage moniteur des techniques d’intervention opérationnelle rapprochée.

En 2018, le caporal Bogusz POCHYLSKI est engagé en Irak au sein de la TF Narvik en charge de la formation des soldats irakiens de l’Iraki Counter Terrorism Service.

Le 21 mars 2018, sa section procède à une reconnaissance en vue de l’organisation d’une séance d’entrainement au profit de forces de sécurité irakiennes. Durant cette reconnaissance, le CPL POCHYLSKI chute dans un bâtiment partiellement détruit. Pris en charge par les équipes médicales sur place, il est évacué vers la structure de l’hôpital militaire américain où il est pris en charge. Il décède des suites de ses blessures peu de temps après son admission.

Décoré de la médaille de la défense nationale échelon « Bronze » le 1er janvier 2015, il reçoit un témoignage de satisfaction après sa mission en république de Côte d’Ivoire. Il se voit ensuite remettre la médaille de la protection militaire du territoire avec les agrafes « HARPIE » le 1er avril 2016 puis « SENTINELLE » le 1er avril 2017.

Agé de 31 ans, célibataire et sans enfant, le caporal Bogusz POCHYLSKI est mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.