05-06-2017 | Ref : 557 | 4860 |

Retour

[AGENDA] 13 juil 2017 - La Légion étrangère au Palais du Luxembourg

La très symbolique prise d’armes de la Légion étrangère au Palais du Luxembourg, aura lieu, à l'invitation du Sénat, le 13 juillet 2017, à partir de 11h00, sous la présidence, Monsieur Gérard Larcher, président du Sénat.

 

LA LEGION AU PALAIS DU LUXEMBOURG

 

Après une aubade de la musique de la Légion étrangère aux harmonies dominantes des fifres et des tambours, les jeunes légionnaires d'une section du 4ème régiment étranger - le régiment "école" de la Légion étrangère basé à Castelnaudary - se verront remettre leur Képi blanc après avoir récité le code d'honneur du légionnaire, de leurs voix graves aux multiples accents. A ce moment précis, lorsque le légionnaire, pour la première fois, se coiffe de son képi blanc sous le cri de Legio Patria Nostra, c'est toute l'âme de la Légion qui prend vie. Cette cérémonie emblématique, qui les introduit dans la famille de la Légion étrangère, se déroulera dans les jardins du Luxembourg qui jouxtent la chambre haute du Parlement français, à Paris. 

Ce haut lieu de la vie politique française et de son histoire est choisi à dessein. Le symbole est fort. Depuis 2004, avec le soutien des sénateurs, cette prise d'armes est organisée au Palais du Luxembourg qui abrite le Sénat. Elle marque l'attachement indéfectible des légionnaires envers leur pays d'adoption et rappelle à chacun d'entre eux son serment de toujours servir la France avec honneur et fidélité, au péril de sa vie si nécessaire. Elle est aussi, de manière emblématique, la preuve tangible de  la confiance de l'état Français envers la Légion étrangère, et de sa volonté de préserver ce choix politique de conserver, au service de la France dès le temps de paix, des étrangers en armes.

La cérémonie en armes est suivie par un coquetèle privé, dans les salons Boffrand du Palais. Sous les ors et les magnifiques lustres de cristal, les sénateurs recevront les légionnaires introduits dans l'intimité de la république. C'est là que Thierry Marx, cuisinier français, recevra la distinction de 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère pour son soutien renouvelé et indéfectible. Monsieur Gérard Larcher remettra des actes de naturalisation ; et la Fondation « Maria et Jean Busnot » remettra des bourses d’études aux enfants de légionnaires ou de sous-officiers servant à titre étranger.

Le lendemain, cette nouvelle section de légionnaires ira défiler sur les Champs-Elysées, sous le regard troublé de jeunes français, surpris de voir ces étrangers venus de tous les pays pour les défendre. Ils rentreront probablement au petit matin, après avoir dansé au bal du 14 juillet, dans une caserne de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris...

 

 


Site Internet de l'Armée de Terre