10-03-2017 | Ref : 513 | 2963 |

Retour

La réserve des «fortes têtes» engagée sur Sentinelle, dès l'été 2017

Le régiment de formation de la Légion étrangère, le 4e régiment étranger, participe à l'effort de protection du territoire national en s'engageant résolument, depuis un an, dans la montée en puissance d'une compagnie de réserve. Rendez-vous à l'été 2017.

Publié le 09/03/2017 à 07:47 | La Dépêche

Le 4ème régiment étranger, creuset de la formation des légionniare
 
Le 4e régiment étranger est le régiment de formation de la Légion étrangère. À ce titre, sa mission est de former l'ensemble des jeunes légionnaires, des cadres et des spécialistes au profit des régiments de Légion étrangère de la force opérationnelle terrestre.
 
Cette mission particulière n'inclut donc pas de déploiement opérationnel dans les opérations extérieures ou sur le territoire national. Néanmoins, dans le contexte des attentats terroristes récents et afin de participer de façon tangible à l'effort sans précédent de l'armée de terre pour la protection du territoire national, j'ai décidé, en 2015, de créer une unité d'intervention de réserve (UIR) : la 6e compagnie de réserve du 4e RE.
 
Une année après cette décision, marquée par un cycle de recrutement, de formations initiales et complémentaires et la remise officielle de son fanion de commandement à l'occasion de la cérémonie marquant les quarante ans de présence du régiment dans sa ville de Castelnaudary, le 19 novembre 2016, cette compagnie est aujourd'hui forte de quarante-trois militaires réservistes, officiers, sous-officiers et militaires du rang. Un nouveau cycle de recrutement et de formation est en cours. L'objectif est de doubler cet effectif d'ici l'été prochain en marquant un effort particulier sur le recrutement dans le bassin de Castelnaudary.
 
À ce titre, je souhaite pouvoir engager la 6e compagnie de réserve dès l'été 2017 dans l'opération «Sentinelle», afin de soulager l'effort des régiments étrangers opérationnels.

Chef de Corps du 4 Régiment étranger