08-03-2017 | Ref : 510 | 5169 |

Retour

Restez connectés avec la Légion étrangère !

Pourquoi une communication Légion étrangère ? Pourquoi les réseaux sociaux ? La Légion en a-t-elle besoin ?

Publié le 08/03/2017 à 07:49 | DRP

La com' Légion à l'ère du digital | DR

"Au plus près de l'action"

La Légion étrangère s’inscrit à l’ère du digital et du numérique. Après avoir refondu tous ses sites sous bootstrap et ouvert un compte Facebook fin 2016, elle se présente aujourd’hui sur Twitter. La prochaine étape sera l’ouverture d’une plateforme photo sur Instagram ou Tumblr et d’un profil sur Linkedln. Les maîtres mots 2017 sont : reconquête, instantanéité, dématérialisation. La stratégie de communication devient résolument agressive, à 360°. Sur chaque support - smartphone, tablette et ordinateur - vous êtes dorénavant transportés au plus près de l’action des régiments, au cœur de l’actualité de la Légion étrangère.

Le site legion-etrangere.com se présente comme une véritable plateforme d’information qui vous propose articles, reportages, photos, vidéos, interviews ou portraits. Facebook est le fil d’actualité  au plus près des régiments. Twitter couvre déjà l’information institutionnelle et dirige l’interaction avec le monde institutionnel des médias, de l’histoire, du patrimoine ou des institutions politiques. Chaque sphère se parle, et l’ensemble forme la communauté virtuelle de la Légion étrangère.

Le général commandant la Légion étrangère (COMLE) veut, par ces actions dynamiques, se réapproprier l’image de la Légion étrangère, trop souvent prise en otage. L’enjeu est de taille, les sites non-officiels sont omniprésents et ne véhiculent pas l’image réelle de la Légion étrangère, dont seul le général COMLE est dépositaire vis-à-vis du chef d’Etat-major de l’armée de Terre (CEMAT). Il s’agit donc de se déployer pour consolider l’image « Légion étrangère » sur le socle assumé de son identité puissante et singulière, façonnée par son histoire et perceptible à travers son patrimoine.

  "Se réapproprier l'identité de la Légion et du légionnaire !"

Au sein de son état-major, la division rayonnement et patrimoine (DRP) est redimensionnée à la bonne mesure pour mener cette reconquête et promouvoir une image authentique et moderne de la légion et du légionnaire, tout en se préservant une vraie capacité permanente de réaction face à l’actualité la concernant. Le chef de la division met donc en place des formats innovants à consulter partout, tout le temps, pour permettre à tous de rester connectés avec la Légion étrangère « officielle ». La division se consolide jusqu’à l’été 2017, autour de trois piliers avec : un centre presse qui gère les opérations du moment, une boîte production qui assure la prod’ et la post-prod’, et un pôle histoire et patrimoine, car la communication de la Légion étrangère se fait aussi autour du bloc Actualité-Histoire.

Plus précisément, le bureau événementiel (centre presse) conduit les opérations de communication auprès des médias (TV, presse, blog, …) nationaux et internationaux. C’est lui qui anime la communauté du web autour du site Internet legion-etrangere.com et se déploie sur les réseaux sociaux. Il planifie également les opérations de relations publiques qui intègrent les prestations de la musique de la Légion étrangère. Le bureau production élabore des ouvrages édités en propre ou en partenariat avec des maisons d’Edition nationales (livre, BD, magazine). Il produit le magazine mensuel dédié à la communication interne : « Képi Blanc, la vie de la Légion étrangère ». Responsable du centre d’images d'actualité (photographie, vidéo, studio enregistrement, table de montage), il déploie des équipes de reportage formées aux conditions de tournage modernes. Le pôle muséal enfin, s’organise autour du musée de la Légion étrangère, classé Musée de France, qui présente les collections permanentes (fonds patrimonial, dons, acquisitions) de la Légion étrangère et les expositions temporaires. La section des archives est constamment enrichie par la production des reporters, les publications Légion, les dons où les travaux de particuliers (thèses, documentaires, etc.).

  "La Légion n’a rien à cacher, et elle le montre !"

Pourquoi une communication Légion étrangère ? Pourquoi les réseaux sociaux ? La Légion en a-t-elle besoin ? Ces questions ont alimenté bien des discussions d’état-major ou de popote. Pour utiliser un langage militaire : primo, la Légion n’a pas l’habitude de la passivité, elle a donc fait le choix d’une communication active. Secundo, il est hors de question de laisser l’identité du légionnaire et de la Légion aux seules mains de commères ou de mythomanes. Tertio, la question n’est pas de savoir si on aime ou pas les réseaux sociaux ; il faut admettre que la Légion, cette grande institution,  n’a pas le droit d’y être absente. Quarto : La Légion n’a rien à cacher, et elle le montre !

 

 

Droit Légion étrangère 2017©BRN


Camerone 2017

Recrutement Legion etrangere


La Boutique de l'Institution des invalides de la Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre

Képi blanc