La SAMLE

RetourMise à jour : 02-04-2016 | Réf : 473 | 1472

Société des amis du musée de la Légion étrangère.

Contact et site internet de la SAMLE : http://samle.legion-etrangere.com

Pourquoi la création si récente de cette société ? Pendant 50 ans, une structure originale, le service du moral et foyer d'entraide de la Légion étrangère (SM/FELE) soutenait financièrement et juridiquement le musée de la Légion étrangère. Ce service dirigeait l'action sociale de la Légion, notamment l'Institution des invalides de la Légion étrangère à Puyloubier, mais avait aussi en charge la revue Képi-blanc, le centre de permissionnaires de La Malmousque à Marseille et le centre d'hébergement des anciens légionnaires de La Ciotat.

Le ministère de la défense a décidé de séparer les domaines sociaux et culturels. Il en a résulté la création de la Société des amis du musée de la Légion étrangère, qui a déposé ses statuts le 4 mars 2003 en préfecture des Bouches du Rhône. Cette association de type loi 1901 poursuit deux buts :

Participer au développement du musée de la Légion étrangère par l'acquisition de pièces de collection et de fonds documentaire ;
Participer au rayonnement de la Légion étrangère par l'organisation d'actions culturelles multiformes (colloques, expositions temporaires, etc.)...

En deux mots, la SAMLE est le soutien principal du musée de la Légion étrangère.

L'action de la société s'étend naturellement aux salles d'honneur des régiments étrangers, au musée de l'uniforme légionnaire de Puyloubier, aux mémoriaux légionnaires dont celui de Camerone, mais aussi aux sépultures légionnaires dont beaucoup ont été abandonnées avec les territoires où elles se trouvent.

Ces buts ou ces ambitions s'inscrivent dans le droit fil des directives patrimoniales du général commandant la Légion étrangère qui demeure le responsable du patrimoine de la Légion étrangère.


Exposition Mission Mode, Styles Croisés



Site Internet de l'Armée de Terre

Képi blanc

Lettre d'information