05-01-2017 | Ref : 467 | 5405 |

Retour

1er Régiment étranger de génie

6e BRIGADE LEGERE BLINDEE

Créé en 1984
Stationné à Laudun
EFFECTIF : 935 hommes
MARCHE : Le fanion claque et s’élève
DEVISE : "Fier de son passé, confiant dans l’avenir"
CONTACT1reg.legion-etrangere.com

Unité de génie d’assaut, le 1er Régiment étranger de génie (1er REG) est subordonné à la 6e Brigade légère blindée. Le régiment remplit des missions d’appui à la mobilité, d’appui à la contre mobilité et d’aide au déploiement d’urgence au profit des unités de la brigade. Il est apte à effectuer des missions de participation au combat de contact, notamment dans le cadre d’opérations en milieu urbain ou de conflits asymétriques. Il peut ainsi conduire des actions de renseignement milieu dans le cadre des entrées en premier et des opérations amphibies.

Adossée à une capacité permanente à conduire des missions PROTERRE, les unités élémentaires sont surtout entraînées à :

  • Fournir un appui direct dans un environnement ou le risque IED (Improvised Explosive Device) est permanent;
  • Evaluer et éliminer le risque MUNEX (Munitions et Explosifs) tout en menant des actions de fouille opérationnelle;
  • Conduire des missions de franchissement en utilisant du matériel en dotation ou donné en renforcement, tout en conduisant des actions d’aide au déploiement d’urgence de la force par ses capacités travaux, énergie et traitement de l’eau.

Le 1er REG a été créé en 1984 sous l’appellation 6e Régiment étranger de génie. A peine créé, le 1er REG intervient en RCA, au Tchad puis au Liban. En 1990, il s’illustre au sein de la division DAGUET pour ensuite intervenir en 1992 au Cambodge, en Bosnie et en Somalie.

Présent sur de multiples théâtres d’opérations, il est engagé en 1994 dans le cadre de l’opération TURQUOISE au Rwanda et à Sarajevo en en 1995. En 1999, il devient le 1er Régiment Etranger de Génie (1er REG), lors de la création intégré à la KFOR (force de maintien de la paix de l’OTAN au Kosovo) et fournit régulièrement des unités en Guyane, à Mayotte et à Djibouti. Ce début de siècle verra le régiment engagé en Erythrée, en République de Côte d’Ivoire, en Afghanistan, au Liban, au Tchad au Mali, et bien sûr, sur le territoire national.

 

Specificité

Appartenant à une brigade spécialisée dans l’amphibie, les cadres et légionnaires du régiment sont formés pour préparer, conduire et assurer la mise à terre des forces embarquées depuis les bâtiments de projection et de commandement (BPC). Ses plongeurs de combats du génie (PCG) ont la capacité de dépolluer la zone de plageage, avant de la livrer à une section de génie, puis de s’infiltrer pour livrer un renseignement technique et tactique sur le terrain d’action futur. Sa compagnie d’appui, détient et sert les matériels indispensables au débarquement depuis les CTM ou les EDAR (Chaland de transport maritime, Engin de débarquement amphibie rapide).

 

ORGANISATION DU REGIMENT

Le 1er REG est composé de six compagnies auxquelles s’ajoute une compagnie de réserve.

  • COMPAGNIE DE COMMANDEMENT ET DE LOGISTIQUE : Outre l’accueil des légionnaires en formation, la mission principale de cette compagnie est le soutien technique et administratif des unités combattantes.
  • QUATRE COMPAGNIES DE COMBAT : Chaque compagnie comprend 3 sections de combat et une section d’appui. Elles sont aptes à toutes les missions du génie et particulièrement aguerries aux conditions climatiques extrêmes et aux zones montagneuses.
  • COMPAGNIE D’APPUI, Cette compagnie s’articule en :
    • Une section commandement;
    • La section d’Aide au déploiement (SAD) ;
    • La section organisation du terrain (SOT);
    • La section d’aide à l’engagement (SAE);
    • La section production d’eau ; la section des plongeurs de combat du génie (PCG);
    • La section Explosive ordonance Disposal (EOD);
    • La section Fouille opérationnelle spécialisée (FOS).
  • COMPAGNIE DE RESERVE : Cette compagnie participe régulièrement aux activités et missions opérationnelles du régiment.

 

ENGAGEMENTS OPERATIONNELS

OUVERTURE D’ITINERAIRE, ENTREE EN PREMIER

Afghanistan, Tchad, Centre-Afrique ou Mali comme en 2015, sont les terrains d’action du Régiment. Travaillant en zone d’insécurité et en zone polluée par des engins explosifs improvisés, l’aptitude du 1er REG n’est plus à démontrer. Le combat asymétrique en terrain difficile est aujourd’hui maitrisé par le régiment ce qui lui permet d’offrir à la 6e Brigade légère Blindée, la liberté d’action et de mouvement qu’elle désire.

UN ENGAGEMENT SPECIALISE

Fort d’un peu moins de 1000 hommes, les légionnaires du 1er REG sont avant tout des sapeurs, hommes rustiques maitrisant le feu et les explosions.

  1. Démineurs, ils sécurisent les axes de progression et leurs abords pour permettre l’avancée des troupes appuyées ;
  2. Démineurs, ils fouillent les caches, les habitations, les véhicules en sécurité grâce à leurs savoir-faire et leurs matériels spécifiques ;
  3. Electrotechniciens, ils produisent l’électricité et fournissent l’eau à la brigade ;
  4. Spécialistes des engins, ils offrent leur puissance et leurs techniques pour réaliser des abris, des check-points, des contournements mais aussi pour réparer les axes ou consolider les bâtiments secoués par les combats ou encore construire des ponts.
UN ENGAGEMENT TOUTES ARMES

Déployés en premiers, ouvrant les itinéraires, les sapeurs du 1er REG sont amenés à appuyer aussi par le feu les unités en charge de leur protection, lors des prises à parti sur les théâtres d’opérations. En métropole les sapeurs du 1er REG participent, comme l’ensemble des troupes, aux missions VIGIPIRATE et SENTINELLE.

 


Camerone 2017

Recrutement Legion etrangere


La Boutique de l'Institution des invalides de la Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre

Képi blanc